Devenir peintre, platrier, façadier en Suisse

En cas de rénovation ou de construction dans le domaine du bâtiment les peintres, plâtriers et façadiers sont des ouvriers indispensables sur quasiment tous les chantiers. Ils s’occupent à eux trois du cloisonnage, de l’isolation, des revêtements et habillages des murs intérieurs et extérieurs.

Le métier de peintre en bâtiment :

Les peintres en bâtiment s’occupent d’appliquer les peintures, laques, vernis, papiers peints, crépis et décoration sur toute la construction du sol au plafond, à l’extérieur comme à l’intérieur. Ils ont la lourde tâche d’être parmi les derniers corps de métier à effectuer des travaux. Ils doivent à ce titre travailler avec le plus grand soin afin de garantir une qualité de finition irréprochable.

Le métier de plâtrier constructeur à sec :

Les plâtriers construisent des cloisons, des faux-plafonds et doublage en carreau, en brique ou en plaque de plâtre, ils posent différents types d’isolation. Ils appliquent des crépis, rénovent et restaurent l’intérieur et l’extérieur de vos bâtiments et posent des décorations en plâtre comme des corniches, moulures, rosaces et des bas-reliefs.

Le métier de façadier :

Le façadier s’occupe lui uniquement de l’enveloppe extérieur du bâtiment : isolation, étanchéité, et revêtements de tous type : ciment, bois, métal, pierre etc… Comme le peintre il a la responsabilité de réaliser des finitions impeccables afin de donner à l’extérieur de vos bâtiments une apparence parfaite.

Les formations CFC, AFP, certificat, brevet et diplôme fédéral :

Les CFC de peintre, de plâtrier et de façadier s’obtiennent après 3 ans de cours en alternance : 4 jours en entreprise et 1 jour de cours en école professionnelle par semaine pour les peintres et plâtriers. Pour les façadiers les cours sont répartis sur 8 blocs d'une semaine de cours par an. Il existe des formations de 2 ans qui permettent de devenir aide-peintre, aide-plâtrier ou praticien en façades (AFP) dans le même modèle d’alternance.

Les peintres et plâtriers peuvent parfaire leurs formations en ayant les deux CFC (peintre et plâtrier). Ils peuvent également obtenir un certificat de chef de chantier ou un brevet fédéral d’artisan en conservation du patrimoine culturel, un brevet de contremaître et même un diplôme fédéral de maître peintre ou maître plâtrier. Les façadiers peuvent également se perfectionner en obtenant d’autres CFC du domaine de la construction par exemple : étancheur, couvreur, échafaudeur, storiste et comme pour les peintres et plâtriers obtenir un brevet ou diplôme fédéral.

Le salaire :

Les salaires minimums de plâtrier, peintre, façadier et aide sont fixés par les conventions collectives de travail. Un peintre romand titulaire d’un CFC depuis 2 ans gagne près de 4300.- CHF mais les salaires minimums peuvent monter proche de 5500.- pour un chef d’équipe et au-delà de 6000.- CHF pour un contremaître. Les salaires des plâtriers sont légèrement plus élevés que ceux des peintres mais reste dans le même ordre de grandeur.

Pour conclure les peintres, plâtriers et façadiers sont très souvent complémentaires sur les chantiers. Ils doivent avoir un bon nombre de qualités pour effectuer leurs métiers dans les meilleures conditions. Ils doivent entre autres être soigneux, manuel, effectuer leurs tâches proprement et de façon ordonnée mais également avoir une bonne condition physique et savoir travailler en équipe. Ces métiers offrent des travaux variés, la satisfaction du travail accompli de ses mains et de bonnes perspectives d’évolution.

Nous souhaitons tous nos vœux de réussite dans leurs formations et dans leurs vies professionnelles aux femmes et aux hommes qui choisissent une de ces nobles vocations.